close
Apprentissage

Hot-jazz : quelles sont ses particularités ?

5f971a9f8b222.jpeg

Le Hot jazz ou Jazz hot est une forme particulière du style musical jazz façonné par les noirs américains. Il s'agit d'un courant né à partir des années 1930 et regroupant plusieurs techniques et dialectes musicaux. Voici quelques informations sur le Hot-jazz et ses caractéristiques personnelles.

Les spécificités du Hot-jazz

Par opposition au straight, le Hot-jazz est une forme de jazz qui accorde peu d’importance à la qualité des compositions. Il a essentiellement recours à l’improvisation et s’affirme comme un mélange de la musique blue, du ragtime et des fanfares. Cette forme musicale tire son origine du groupe Hot Five du légendaire trompettiste américain Louis Armstrong.

Ce dernier aura fortement contribué à l’expansion de ce genre musical aux États-Unis et dans le reste du monde. Tout est en effet parti de la Nouvelle-Orléans dans les années 1900 avec les musiciens de quartier qui développaient des mélodies improvisées. Les premières compositions de Hot-jazz et de ses tempos flamboyants ont été jouées dans des bars de la Louisiane.

L’autre spécificité du Hot-jazz est qu’il ne fait pas recours aux arrangements écrits comme les autres styles de musique classique. L’improvisation est la source de cette forme musicale qui se joue en groupes et sections de jeunes. Le Hot-jazz s’exécute aussi de façon individuelle par des spécialistes de la virtuosité. Ce style musical a très tôt connu une ascension remarquable en se développant également en Europe et en Asie.

De nombreux clubs et sections de la musique de Dixieland ont été formés notamment en France et au Japon. Le traitement particulier des sonorités et l’utilisation des rythmes syncopés sont d’autres caractéristiques du Hot-jazz. La musique du Hot-jazz est aussi caractérisée par des procédés sonores expressifs et des effets vocaux. Bien qu’étant basé sur des improvisations, le Hot-jazz possède quelques règles essentielles comme la cohérence artistique.

Les outils du Hot-jazz

Le Hot-jazz se jouait essentiellement lors de certains évènements communautaires à La Nouvelle-Orléans, à Chicago et même à New York. Des pas de danse de cette musique d’improvisation étaient également courants lors des funérailles. Le Hot-jazz est un genre musical précurseur de nombreuses autres formes et styles de jazz. Pour une partie de Hot-jazz, les artistes utilisent de nombreux instruments, chacun jouant un rôle spécifique.

Il s’agit essentiellement :

  • de la trompette ;
  • du cornet ;
  • de la clarinette ;
  • du trombone ;
  • du tuba ;
  • de la batterie ;
  • du banjo.

La trompette est un instrument en cuivres très aigu qui se charge de la mélodie pendant que le tuba tient la ligne de basse. Le trombone et la clarinette participent à l’ornementation de la chanson puis établissent les accords. Ils servent aussi à garder le rythme musical et à stabiliser la chanson. De nombreux autres instruments classiques sont utilisés de manière façonnée pour donner des rythmes personnalisés du Hot-jazz.

Les formes rythmiques du Hot-jazz

Influencé par le ragtime, le stride est également l’un des signes distinctifs du Hot-jazz. Ce style de piano est caractérisé par une ligne de basse et une impulsion de demi-note exécutée par la main gauche du musicien. Dans la suite rythmique, la mélodie et les accords sont joués dans la main droite.

Les pianistes du stride ont incorporé des mélodies d’improvisation avec les rythmes de la musique blues pour donner le Hot-jazz moderne. La forme contemporaine de ce style musical est également favorisée par les prouesses techniques et les innovations récentes. L’un des premiers dérivés du Hot-jazz est la musique Swing qui était exécutée par plusieurs groupes du sud des USA.

La renommée et le succès de cette forme musicale ont donné lieu à la création du New York Jazz Hot. Le Hot-jazz est aussi basé sur les vibratos, les inflexions, les sonorités et les amplifications sur scène. Il s’agit d’une forme musicale d’une spontanéité et d’une vitalité très considérable.